Démarche artistique

Lesfilledeva_dem.jpg
 
 

L’irréductible humanité

Historiquement réservé aux bien-nantis et à leurs familles, le portrait a souvent été une marque du statut social. J’ai plutôt choisi de l’aborder en faisant poser les inconnus, les inaperçus, de représenter l’irréductible humanité.

Après une résidence artistique au Nunavik et une expérience de création partagée avec des Autochtones de la Côte-Nord, je m’interroge sur la frontière entre métissage et appropriation.

Mon nouveau corpus comprend 9 portraits, une vision onirique de ma fascination pour les plantes et animaux qui ont marqués mon enfance et l’intégration d’une tradition décorative : le perlage. J’oppose les effets incontrôlés de la matière tels les traces de pigments dilués et la spontanéité des taches esquissées, aux détails dessinés au graphite et aux perles cousues longuement. Une tension esthétique entre imprévisibilité, dextérité et préciosité en découle.